Breya 2024

UN NOUVEAU PROJET DE RESTAURANT 4 SAISONS AU SOMMET DU TÉLÉSIÈGE DE CHAMPEX-LAC !

L’heure du renouveau a sonné pour le restaurant de la Breya ! Le Conseil d’administration de la société de remontées mécaniques TéléLaFouly-ChampexLac SA, en collaboration avec le Service Immobilier et Patrimoine (SIP), a lancé en février dernier un concours d’architecture sur invitation en vue de la rénovation et/ou de la reconstruction du restaurant d’altitude de la Breya.


L’ambition des remontées mécaniques? Transformer ce restaurant en “bijou au cœur des Alpes”, prisé autant par les sportives et sportifs que par les personnes amatrices de gastronomie. Sa rénovation est une opportunité de tendre vers une exploitation “4 saisons” et permettra d’augmenter sa qualité d’accueil en été comme en hiver. Son côté familial sera également amélioré. En font foi les deux espaces enfants prévus!

Les principales difficultés du cahier des charges pour les bureaux d’architectes résidaient dans la volonté de lier durabilité, qualité d’accueil, budget raisonnable, conditions en altitude et respect du paysage.

La délibération du jury, présidé par l’architecte cantonal Philippe Venetz, a eu lieu en juin dernier et c’est le projet « Là-Haut » conceptualisé par le bureau d’architecture CB architectes à Sion qui a été sélectionné à l’unanimité.

Le projets « Là-Haut » respecte la plupart des exigences formulées par le maître d’ouvrage. La proposition d’une implémentation en « L » sur l’emplacement actuel du restaurant a séduit le jury. D’autant plus que la terrasse, visible depuis les remontées mécaniques, pourra attirer l’œil des passantes et des passants en hiver comme en été. Une terrasse qui, selon la proposition d’agencement du bureau d’architecture, sera protégée du vent qui joue souvent les trouble-fêtes dans cette région.

La salle de restauration principale sera entourée de baies vitrées qui apportent du dynamisme et de la modernité au restaurant et offriront une vue époustouflante sur la chaîne de montagnes des Combins et du Vélan.

De plus, la réutilisation de structures existantes, comme la dalle et le sous-sol (si leur état le permet) était primordial afin de proposer un projet plus durable et moins coûteux financièrement. L’impact sur le climat et le paysage sera donc minime car le besoin en béton n’est pas très élevé. À cela s’ajoute une installation qui permettra de récupérer l’eau de pluie.

Le projet de CB architectes est simple et efficace et propose des lieux de convivialité en exploitant au mieux les espaces extérieurs comme intérieurs.

Les projets Pyrus de Localarchitecture à Lausanne et le 2189 de Game-VS SARL à Martigny sont arrivés respectivement en 2ème et 3ème place.

Le restaurant se situe à 2198 m. sur la commune d’Orsières, au sommet du télésiège de Champex-Lac et jouit d’une vue panoramique exceptionnelle sur les Alpes qui a su être exploitée avec habilité par le bureau Crognaletti et Biselx. Nous nous réjouissons d’ores et déja de l’avancement du projet.

Afin de suivre les différentes étapes du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ci-dessous.

Recevez la newsletter qui vous informe sur les prochaines étapes du projet

* obligatoire
Déclaration de consentement aux cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.
Mes préférences
x Tyroliennes Woufline Au vu de la météo, les tyroliennes Woufline seront fermées les 22-23 juin.