Fort d’artillerie de Champex-Lac

Champex-Lac

Venez découvrir un monde fascinant au coeur de la montagne dans une ambiance étrange : une forteresse cachée sous les Alpes. Modernisé et adapté à un éventuel conflit nucléaire, le fort a été utilisé jusqu’en 1998 !

Construit en 1940 et 1943, modernisé et adapté à un éventuel conflit nucléaire durant la période de la guerre froide, l’ouvrage a été utilisé par l’armée suisse jusqu’en 1998. Plus de 600 mètres de galeries creusées dans la montagne. Totalement invisible de l’extérieur, le fort pouvait abriter 300 hommes.

Horaires d’ouverture 2024

– 9 et 23 mars 2024 à 17h

– 6 et 13 avril 2024 à 17h

– 4 et 18 mai 2024 à 17h

– 8 et 22 juin 2024 à 17h

– Dès le mercredi 3 juillet jusqu’au dimanche 1er septembre, des visites sont organisées tous les jours à 14H00 et 16h30 du mercredi au dimanche inclus.

Rendez-vous 15 minutes avant la visite, devant l’entrée du fort. Inscriptions obligatoires à l’office du tourisme de Champex-Lac. (+41 27 775 23 83 ou champexlac@saint-bernard.ch)

Visite privée pour un groupe : ouverture sur demande minimum 1 semaine avant la date souhaitée et selon la disponibilité de guides : jean-pierre.salamin@netplus.ch, +41 (0) 79 628 88 52

Tarifs

Adulte : CHF 15.-

Etudiant : CHF 12.-

Enfant : CHF 10.-

Famille : CHF 30.-

Inclus dans le PASS Saint-Bernard

Remarques

Inscriptions obligatoires à l’office du tourisme de Champex-Lac. (+41 27 775 23 83 ou champexlac@saint-bernard.ch)

Température dans le Fort entre 10 et 12°C. Prévoir des habits et souliers chauds.

Chiens non admis.

Location possible du Fort pour des événements particuliers : assemblée, souper d’entreprise, mariage …

Vidéo

Plus de détails

Creusé dans l’arête sud du Catogne, le fort de Champex, A 46,  est implanté à 1450m. d’altitude, à proximité de la station et du lac de Champex. Il domine de 500m la cuvette d’Orsières, située à ses pieds. Avec son réseau de galeries long de 600 mètres, l’ouvrage se présente comme une véritable petite agglomération souterraine, totalement isolée du monde extérieur et capable de vivre en complète autarcie, en cas de nécessité.

Classé “secret” jusqu’en 1999, il a été construit durant la seconde guerre mondiale (octobre 1941 à décembre 1942) pour apporter un appui de feu aux troupes d’infanterie défendant l’axe du Col du Grand-St-Bernard face à l’Italie. Constamment modernisé, adapté à la guerre nucléaire, il constitue un monde souterrain absolument fascinant et incroyable. Totalement invisible de l’extérieur, le fort est entièrement creusé au cœur  de la montagne.

Le fort de champex contient 2 batteries de canons 10,5 cm et 7.5 cm disposant chacune d’un PCT (poste de calcul de tirs), d’une centrale de batterie, deux magasins de munitions (obus et charges), deux postes d’observations liés aux batteries, d’une centrale de communication téléphonique, d’une caserne comprenant une cuisine et un réfectoire, ainsi qu’un mess d’officiers, 3 dortoirs pour loger la troupe et des chambres pour les sous-officiers, un dortoir pour les officiers de la compagnie et ceux d’autres unités (Cp dir feu, EM du Gr art), deux chambres individuelles (Cdt cp et Cdt gr), deux salles des machines (filtres, moteurs et génératrices d’électricité) ainsi qu’un réservoir d’eau alimenté par une source souterraine. Pour sa défense extérieure dispose de fortin d’infanterie (mitrailleuses de forteresse, lance-mines 8,1 cm de forteresse) placés en aval (Château Roc, Manoday, Biolley, voir chapitre consacré aux Hauts).

De plus, l’ouvrage de Champex dispose d’un PCT de Groupe, avec centrale d’artillerie, pour coordonner les feux tirés dans la région du St-Bernard pouvant provenir des ouvrages de Champex, de Commeire, des Follatères et de  Dailly. Le fort de Champex était la cp fort 1/22 formant avec le fort de Commeire (puis Napoléon, LM 12 cm, bitube), cp fort II/22 et la cp dir feu, le Gr fort 22, incorporé au Rgt forteresse 19 puis 1.

Parcourez son labyrinthe de couloirs. Découvrez l’étrange atmosphère de cette petite “ville secrète” enfouie en contre bas du  lac de Champex ! Pénétrez dans le monde mystérieux d’une forteresse suisse de la “guerre froide” ! La réalité est à la mesure du mythe.

Accessibilité

Plus d'infos
Déclaration de consentement aux cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.
Mes préférences
x Tyroliennes Woufline Au vu de la météo, les tyroliennes Woufline seront fermées le dimanche 21 juillet.