N. 25 Tour des Combins

Bourg-St-Pierre

A cheval entre la Suisse et l’Italie, ce tour propose 6 jours de randonnée alpine.

À la frontière entre l’Italie et la Suisse, le massifs des Combins surprendra le randonneur pour ses pics majestueux (point culminant 4314 m) et pour ses vastes glaciers. Environ 130 km d’itinéraires balisés, à une altitude de 1300 m à 2800 m.

Itinéraire

Carte détaillée

Meilleure période pour y aller

Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sep.
Oct.
Nov.
Déc.

Prestations

Itinéraire à étapesPoint(s) de vueClimat sainItinéraire passant par des sommetsItinéraire en bouclePoint(s) de restaurationPatrimoine culturel / historique

Itinéraire

Bourg-St-Pierre est le plus important bourg traversé par le tour. Son pont Saint-Charles (Charlemagne), son clocher antique, sa borne milliaire (époque romaine) et ses maisons anciennes fort bien conservées méritent une visite avant de s’élancer vers les hauteurs.Passant par la chapelle de Lorette, le Creux du Mâ, Boveire d’en bas, le Coeur, Erra, le chemin traverse des pâturages et n’offre guère de difficultés, ce qui laisse au promeneur le loisir d’observer la Vallée d’Entremont dans toute sa longueur.Au Col de Mille, fin de cette première étape, vous attend une magnifique cabane gardée de 59 places inaugurée en 2015. Le panorama qui s’offre à vos yeux est incomparable et vous ne manquerez pas d’être séduits.

 

Passé le Col de Mille, on entre sur le territoire de la commune de Bagnes, une des plus grandes de Suisse (282 km2). Droit devant nous, au Nord, la station de Verbier s’étire jusqu’au pied de la Pierre Avoi. Le sentier du TDC se dirige progressivement vers le Nord-Est pour atteindre, après 1 heure environ, la Treutse, à 2092 m. La vue est imprenable sur la presque totalité des villages qui composent cette commune de 7800 habitants. En se dirigeant vers l’Est, le chemin tracé dans les myrtilliers et les arolles nous conduit, à la Cabane Brunet.

 

En se dirigeant vers le Sud-Est, le sentier, tantôt en montée tantôt en descente, nous conduit à la passerelle de Sery posée sur une étroite gorge et, sans grandes difficultés, on atteint le lieu-dit « la Maye ». Une raide montée en zigzag nous amène à la grande passerelle longue de près de 200 mètres qui enjambe les eaux et le glacier de Corbassière. Puis, en un peu moins d’une heure sur un sentier facile, on arrive à la cabane FXB à Panossière.

 

Après avoir longé la moraine de la rive droite du glacier de Corbassière, on entame une courte mais raide montée au Col des Otanes, à 2870m, point-culminant du TDC. C’est d’ici que le panorama est fascinant, dans ce cirque de rocher et de glace où le Grand-Combin préside à la grandeur d’un des plus beaux sites des Alpes. En une heure de descente on atteint la Tseumette. C’est au bord de cette selle herbeuse que l’on peut admirer les sommets du Mont-Pleureur et de la Ruinette. Dans le fond de la vallée on voit l’imposant mur de béton de 250m de hauteur du plus haut barrage-voûte d’Europe. La descente se poursuit jusqu’à Mauvoisin.

Par la route on accède au barrage que l’on traverse et un bon sentier nous conduit aux « Ecuries du Giétro », bâtiments classés monument historique, puis l’on traverse le pittoresque plateau de Tsofeirë pour arriver enfin à la cabane de Chanrion.

 

Au départ de Chanrion, on devine la suite du parcours et, en descendant sur les crêtes harmonieusement ondulées du pâturage, on arrive au pont de Grand Charmotane que l’on franchit. Après une première montée assez raide, la pente s’adoucit progressivement et, à travers des zones mi-herbeuses et mi-rocheuses, un confortable sentier nous conduit au Col de Fenêtre (Fenêtre de Durand). On tourne maintenant le dos au Haut Val de Bagnes ainsi qu’au Valais et l’on découvre devant nous les verdoyants pâturages des alpages d’Ollomont. On voit au loin, à l’Ouest, le Col de Champillon qui sera franchi lors de la prochaine étape. Du Col Fenêtre de Durand le sentier bien tracé traverse d’abord un pierrier pour déboucher ensuite dans une zone parsemée de gros rochers et atteindre enfin les pâturages de Thoules. L’itinéraire suit la route de l’alpage jusqu’à Lombardin et quelques mètres plus loin descend sur les prairies jusqu’à l’alpage de Balme de Bal. De l’alpage de Balme de Bal l’itinéraire du TDC continue le long de la route des alpages jusqu’au fond de la Conca di By où il la quitte pour suivre le sentier qui monte et rejoint le Ru de By. L’itinéraire suit le Ru de By en direction sud traversant les prairies des alpages pour arriver à Néan. De Néan l’itinéraire quitte le Ru de By pour monter à l’alpage de Pessinoille et ensuite à la Tsa de Champillon d’où il rejoint la Cabane Letey à Champillon.

 

De la Cabane Letey à Champillon le sentier monte la pente assez raide qui conduit au col de Champillon.Emprunte ensuite la descente le long du vallon, jusqu’à un petit batiment en ruine ; se dirige à droite pour descendre vers le vallon de Menouve, en passant à coté des ruines de l’alpage Pontier damon, rejoint la montagne Pointier desot.De l’alpage Pointier desot l’itinéraire suit la route de l’alpage vers droite, et rejoint un autre route. Se dirige à droite et après environ 300 mètres vire à gauche jusqu’à l’alpage Combe Germain. Ici un sentier sur la droite monte au Ru d’Eternod. Suivre à gauche, direction sud, à travers une belle forêt de mélèzes et rejoindre la Montagne de Barasson. De la Montagne de Barasson un sentier atteint la route forestière qui descend à Saint-Rhémy.

 

À Saint-Rhemy, le TDC traverse la rue principale du bourg. A la sortie du village, sur un bref tronçon longe la route carrossable du Col du Gd St-Bernard pour atteindre, sur la droite, le sentier qui monte jusqu’à l’ancienne maison hospitalière de la Cantine de Fonteinte.De la Cantine de Fonteinte, le sentier traverse deux fois la route pour continuer ensuite sur les pâturages.Après avoir traversé une dernière fois la route, rejoint le Col du Gd St-Bernard en passant par le Plan de Jupiter

 

Au départ du Col, le sentier plonge dans la Combe des Morts, pour passer à l’Hospitalet. Après l’alpage de la Pierre (étable voûtée datant de 1707), l’ère moderne dévoile ses réalisations, avec le départ du tunnel routier et le barrage des Toules que l’on longe sur sa rive gauche. Bourg-Saint-Pierre, terminus de cette étape et du Tour des Combins, est maintenant tout proche.

Comment s’y rendre

Sortir de l’autoroute à Martigny.

Suivre la direction Grand-Saint-Bernard jusqu’a Bourg-St Pierre et quitter la route principale pour rejoindre le centre du village.

Places de parc gratuites devant la maison de commune.

Prendre le train jusqu’à Orsières puis le bus jusqu’à Bourg-St Pierre.

Consulter les horaires sur www.cff.ch

Déclaration de consentement aux cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.
Mes préférences